L’euphonie, pour une prononciation harmonieuse

par Chantal Contantdans Phonétique

Certains mots peuvent changer de forme en fonction du mot qui suit. Nous vous présentons aujourd’hui le phénomène de l’euphonie. On peut définir l’euphonie comme étant la combinaison harmonieuse des sons qui se succèdent dans une phrase.

BEL, NOUVEL, VIEIL, MOL, FOL

Un phénomène d’euphonie touche la forme de cinq adjectifs. Comparons :

Le beau lion; le bel éléphant.

Un nouveau bureau; un nouvel ordinateur.

Ce vieux monsieur; ce vieil homme.

Il en est de même pour mou et fou, qui deviennent mol et fol :

Un fol amour.

Ces cinq adjectifs subissent une modification à l’oral et à l’écrit au masculin singulier uniquement devant un mot commençant par une voyelle (a, …

Partager cet article

Verbe transitif ou intransitif ?

par Christine Ouindans Conjugaison

Lorsque l’on consulte un dictionnaire au sujet d’un verbe, on remarque à chaque fois la mention « Verbe transitif » ou « Verbe intransitif ». Mais qu’est-ce que cela signifie, au juste ?

Le verbe transitif

Définition : Un verbe transitif exprime une action effectuée par le sujet et s’appliquant à un objet. Ainsi un verbe transitif exige un complément d’objet.

  • Le verbe peut être transitif direct, lorsqu’il verbe marque directement, sans préposition, le terme de l’action ou l’objet vers lequel tend l’action : dans ce cas, il introduit un complément d’objet direct, exemple : Je lis cet article.
  • Le verbe peut être transitif indirect, lorsque le passage de l’action sur un objet a lieu indirectement, par l’emploi d’une préposition telle que à, de, sur, dans,
Partager cet article

Des verbes désuets

par Chantal Contantdans Conjugaison

Oyez! Oyez!

Saviez-vous que cette expression signifie « Écoutez! Écoutez! » et qu’elle est la conjugaison à l’impératif du verbe ouïr? Certains verbes de la langue française sont devenus désuets; leur emploi est donc rare ou littéraire. Oyez! servait de formule d’appel, d’adresse.

Le participe passé de ce vieux verbe ouïr est ouï. Il signifie « entendu » dans la phrase suivante :

Nous avons ouï dire que votre tante assisterait à la cérémonie des épousailles.

Voyons d’autres exemples. Vous connaissez les verbes asseoir et rasseoir. On les écrit assoir et rassoir en nouvelle orthographe et on peut les conjuguer de deux façons particulières (au choix!) : il s’assoit ou s’assied, nous nous assoyons ou asseyons à l’indicatif présent; il s’assoira ou s’assiéra au futur simple. …

Partager cet article