Le verbe et son donneur d’accord

par Chantal Contantdans Orthographe et grammaire du verbe

L’accord du verbe nous pose parfois des difficultés lorsque le groupe du nom en position sujet contient certains déterminants ou certains pronoms. La règle reste pourtant toujours la même : le verbe reçoit les traits de personne et de nombre (ex. : 3e personne du singulier) du noyau du groupe nominal sujet.

PRÉSENCE D’UN DÉTERMINANT

Dans les phrases qui suivent, le noyau mis en gras est un nom précédé d’un déterminant.

1) La requête de ces employés est claire.

2) Beaucoup de monde est d’accord.

3) Peu de gens s’y sont opposés.

4) La plupart des employés en sont satisfaits.

Qu’il s’agisse d’un déterminant simple (la) ou d’un déterminant complexe (beaucoup de, …

Partager cet article

Les adverbes en -MENT

par Chantal Contantdans Orthographe et grammaire du verbe

Beaucoup d’adverbes se terminent par -ment. Ils se construisent à partir d’un adjectif.

facilefacilement

jolijoliment

aiséaisément

agréableagréablement

vraivraiment

sévèresévèrement

résolurésolument

Le Petit Larousse illustré (depuis 2012) et le Petit Robert (depuis 2013) confirment notamment que tous les adverbes en -ument suivent cette règle de formation et sont donc réguliers :

induindument (plutôt que l’exception indûment),

assiduassidument (plutôt que l’exception assidûment).

Conséquemment, l’accent circonflexe n’est plus nécessaire sur le u, …

Partager cet article

Les verbes impersonnels

par Chantal Contantdans Orthographe et grammaire du verbe

Certains verbes se conjuguent uniquement avec un pronom il impersonnel, qui ne représente rien. Ces verbes n’existent pas au pluriel, et on ne les trouve jamais conjugués avec les pronoms je, tu ou elle. Conséquemment, leur tableau de conjugaison est incomplet. Voici des exemples de verbes toujours impersonnels, qui ne connaissent donc pas d’autres conjugaisons que celles de la 3e personne du singulier :

Il vente, il verglacera.

Il faut deux crayons pour remplir ce long questionnaire.

C’est également un il impersonnel qu’on rencontre devant le verbe dans des phrases comme :

Il était une fois trois petits cochons…

Il est huit heures.

Il s’agit de documents importants.

Il sera indispensable de porter vos bottes d’hiver.

Certaines constructions dites impersonnelles sont dérivées d’une phrase de base. …

Partager cet article