Ce mystérieux -T- dans les interrogations

par Chantal Contantdans Orthographe et grammaire du verbe

Dans les phrases interrogatives où le pronom IL, ELLE ou ON est inversé et relié au verbe par un trait d’union, pourquoi doit-on écrire REVIENDRA-T-IL avec un T intercalé entre deux traits d’union, mais REVIENT-IL sans T supplémentaire?

Le principe est le suivant : si le verbe se termine déjà par T, il est inutile d’ajouter un T supplémentaire. On écrit : COURRAIT-IL? PART-ELLE? DEVRAIT-IL? DOIT-ON? etc. On relie simplement le pronom inversé à l’aide d’un trait d’union.

Par contre, si le verbe se termine par E ou A, la règle demande qu’on intercale un T entre le verbe et le pronom, et qu’on relie le tout par deux traits d’union (pas d’apostrophe!). Notons que les pronoms IL, ELLE et ON commencent tous par une voyelle. Le T intercalé permet d’éviter que la voyelle E ou A qui termine le verbe rencontre la voyelle qui est au début de pronom : MARCHE-T-ELLE? …

Partager cet article

Les quatre terminaisons possibles pour le JE

par Chantal Contantdans Orthographe et grammaire du verbe

Saviez-vous que, lorsque le sujet est JE (1re personne du singulier), le verbe conjugué ne connait que quatre terminaisons possibles : -S, -E, -X, -AI.

Vous en doutez? Ce n’est pas une blague : scrutez à la loupe tous les tableaux de verbes du Bescherelle, et vous constaterez que la terminaison du verbe est « S-E-X-AI » quand le sujet est JE. Aucune autre finale n’est possible. Par exemple : jamais de finale en -U, en -T, en -D, etc. Cette affirmation est vraie pour tous les verbes du français à l’indicatif et au subjonctif, sans exception. Voilà une belle observation qui vous évitera de commettre des erreurs de conjugaison quand vous écrirez.

La prochaine fois que vous vous demanderez : « Dois-je écrire *JE PREND ou JE PRENDS? », pensez à rendre votre verbe « S-E-X-AI ». …

Partager cet article