Le sens des préfixes

par Chantal Contantdans Vocabulaire

Pour comprendre le sens des mots, il faut parfois en analyser les composantes. C’est le cas lorsque le mot est formé avec un préfixe. Un préfixe est un élément qu’on appose devant un mot pour le transformer et en modifier le sens. Par exemple, dé- et re- sont des préfixes :

faire

refaire

Ci-dessus, le préfixe dé- a le sens de « action inverse », et le préfixe re- signifie « de nouveau, encore ». Si on rencontre un mot pour la première fois, on peut en saisir le sens quand on connait la signification du préfixe qui le compose. Ainsi, on comprendra aisément de sens de :

déconstruire (un concept, un texte);

retondre (le gazon). …

Partager cet article

Les paronymes : des mots qui se ressemblent

par Chantal Contantdans Vocabulaire

Connaissez-vous la différence entre conjecture et conjoncture? Savez-vous si une catastrophe est éminente ou imminente? Doit-on évoquer ou invoquer des arguments?

Certains mots de la langue française ont une ressemblance qui porte à confusion. On les appelle des paronymes. Pour bien employer ces termes, il est important de maitriser le sens de chacun d’eux.

Voici des paires de mots, leur définition respective et des exemples, afin que vous ne les confondiez pas quand vous les employez.

amnistie : acte légal qui pardonne des infractions

voter une amnistie totale accordant le pardon et annulant les peines

armistice : arrêt des hostilités, trêve

conclure un armistice pour mettre fin aux combats

conjecture : hypothèse

– …

Partager cet article

Entrevue : quatre anglicismes malvenus

par Delphine Naumdans Anglicismes, Vocabulaire

Entrevue

Jean Termin est un employé modèle qui accomplit toujours ses tâches avec zèle. La plupart d’entre elles le mettent en contact avec des documents de toutes sortes, mais rarement avec ses contemporains. Or, aujourd’hui, on lui a demandé de se prêter au jeu de l’entrevue d’embauche en replacement de son collègue Marco. Jean devra ainsi recevoir et évaluer les personnes qui ont soumis leur candidature au poste d’agent de bureau. On a pris soin de lui donner une consigne à respecter absolument : ne pas mettre les candidats mal à l’aise. Il se dit que cela va de soi… Et pourtant!

Le premier candidat se tortille déjà sur sa chaise dans la salle de réunion. Jean Termin l’observe un temps avant de faire son entrée.

— Monsieur Dufour?

— Oui.

Jean Termin lui tend la main dans le but de réchauffer l’atmosphère.

— Enchanté!

« Maintenant, …

Partager cet article