Le mot même peut être un pronom ou un adjectif : il porte alors des traits de singulier ou de pluriel, selon le contexte, comme tous les pronoms et les adjectifs. Le mot même peut aussi être un adverbe : dans ce cas il est invariable, comme tous les adverbes.

ACCORD OU NON

Lorsqu’il reprend un nom, le pronom le même, la même ou les mêmes porte le genre et le nombre du nom qu’il représente :

Vous avez une belle voiture; nous achèterons la même.

Vous avez deux beaux vélos; nous achèterons les mêmes.

Observons maintenant la place du mot même. Lorsque même est entre un déterminant et un nom, il s’accorde, comme n’importe quel adjectif à l’intérieur d’un groupe du nom. Il signifie « identique, pareil, équivalent » :

J’ai vu [le même film].

J’écoute [les mêmes émissions].

Vincent a [les mêmes yeux que ceux de son père].

Nous pouvons faire la comparaison avec un autre adjectif complétant ces mêmes noms :

J’ai vu [le beau film].

J’écoute [les bonnes émissions].

Vincent a [les grands yeux noirs de son père].

Par contre, lorsque même précède un déterminant (il est devant les, des, ces, mes, nos…), il ne s’accorde pas, car il ne fait pas partie du groupe du nom introduit par le déterminant. Dans ce contexte, même est plutôt un adverbe, ce qui explique qu’il soit alors invariable. Il prend alors le sens de « aussi » :

Même [les émissions] étaient ennuyantes. (= Les émissions aussi étaient…)

Même [ses grands yeux noirs] s’illuminaient de joie.

Lorsqu’il accompagne un adjectif, un verbe ou toute une phrase, le mot même est également invariable, puisqu’il s’agit, là aussi, d’un adverbe :

Même fatigués, ces hommes continuent de travailler.

Elles vont même ouvrir deux nouveaux restaurants.

TRAIT D’UNION OU NON

Lorsque même est directement placé après l’un des pronoms personnels suivants, il porte le trait d’union et s’accorde au singulier ou au pluriel, selon le pronom qu’il accompagne.

S’il y a une seule personne, même est au singulier :

Moi-même, toi-même, soi-même, lui-même, elle-même.

S’il y a plusieurs personnes, même est au pluriel :

Nous-mêmes, vous-mêmes, eux-mêmes, elles-mêmes.

On trouve aussi vous-même (singulier) lors du vouvoiement d’une seule personne :

Grand-maman, avez-vous tricoté vous-même vos mitaines?

Et, dans de très rares cas, on rencontrera la forme nous-même de modestie (au singulier, car elle est synonyme de moi-même), par exemple dans un texte publié par un ou une scientifique qui travaillait en solitaire :

Nous avons été très heureuse de découvrir par nous-même, lors de nos expériences en laboratoire, les réactions de ces molécules.

Dans tous les contextes autres que ceux nommés ci-dessus avec les pronoms personnels moi, toi, soi, lui, elle, nous, vous, eux, elles, le mot même ne prend pas de trait d’union :

Nous reviendrons ici même.

Celui-là même qui était mon ami m’a pourtant trahi.

Nous le ferons tout de même.

Elles reviendront aujourd’hui même.

Partager cet article