Consonnes doubles et anomalies rectifiées

par Chantal Contantdans Orthographe

Pourquoi écrivait-on frisotter, grelotter, ballotter avec deux T, mais siffloter, toussoter et neigeoter avec un seul T? Certains verbes en -oter prenaient deux T, d’autres un seul. Il fallait mémoriser des listes. Les rectifications de l’orthographe du français ont réparé ces incohérences : on peut dorénavant écrire frisoter, greloter, balloter

Pourquoi corolle et fumerolle avaient deux L, mais école et bestiole un seul L? Les mots en -ole prenaient un ou deux L, de façon aléatoire. En orthographe rectifiée, on écrit maintenant avec un seul L corole, …

Partager cet article

Un ou une ?

par Chantal Contantdans Orthographe

Les noms, les adjectifs et les déterminants font partie des classes de mots variables : ils peuvent varier en genre et en nombre. En effet, ils sont parfois au masculin, parfois au féminin, tantôt au singulier, tantôt au pluriel.

Le nombre singulier ou pluriel du nom (et des adjectifs et des déterminants qui sont en relation avec lui) dépend généralement de la situation qui est décrite.

LE GENRE – POUR LES HUMAINS

Pour sa part, le genre (masculin ou féminin) des noms désignant des humains s’adapte souvent au fait qu’on parle d’hommes ou de femmes :

un Québécois, une Québécoise;

un pharmacien, une pharmacienne.

Parfois, la forme du nom est fixe, même s’il est porteur soit de masculin, soit de féminin. On dit alors qu’il s’agit d’un nom épicène (neutre) :

un adulte,

Partager cet article

Le nombre du nom

par Chantal Contantdans Orthographe

Le nom est une classe de mots (ou catégorie) variable. Les noms peuvent varier, car ils connaissent la notion de genre (masculin ou féminin) et de nombre (singulier ou pluriel).

 

Le nombre des noms est généralement logique et prescrit par le contexte, la situation :

Il achète un cheval.

Hier, il a acheté trois chevaux.

 

Certains noms s’utilisent de façon non comptable et sont au singulier même si, dans la réalité, il y en a beaucoup :

Il y a trop de lumière. (= de la lumière, en trop grande quantité)

Nous avons pelleté tellement de neige.

Partager cet article