Des fausses rumeurs sur le français

par Chantal Contantdans Orthographe

Nous réfutons ici certaines règles ou principes sur le français qui ne sont pas exacts, et qui constituent donc des fausses rumeurs.

1- Non, le verbe qui suit la préposition « de » n’est pas nécessairement à l’infinitif.

Il est vrai cependant que, statistiquement, la préposition de est beaucoup plus souvent suivie d’un verbe à l’infinitif que d’un adjectif :

a) Je n’ai pas l’intention de déséquilibrer mon budget.

b) Les portes viennent de fermer.

Il arrive tout de même qu’un qualificatif soit requis après de.

c) Nous la traitons de déséquilibrée.

d) Il y a deux portes de fermées.

La meilleure façon de le vérifier est de remplacer par un synonyme le mot qui nous pose un problème, …

Partager cet article

L’heure juste

par Christine Ouindans Orthographe

Heure juste

Comme on le sait, le jour comprend 24 heures, heures que l’on divise en 60 minutes, minutes qui comportent chacune 60 secondes. On exprime donc l’heure selon cette période de 24 heures, et non pas sur 12 heures, ainsi que cela se pratique souvent : il ne faut donc pas dire « il est 3 h de l’après-midi », mais bien « il est 15 h ». La journée débute alors à 0 heure, soit minuit, et se termine à 24 heures, soit minuit également, mais le jour suivant. Midi correspond à 12 h.

On peut noter l’heure :

1. En chiffres: c’est la façon la plus commune d’exprimer l’heure dans les lettres et textes courants.

On utilise alors le symbole « h» (et non « H », qui est le symbole exprimant l’hydrogène en chimie et le Henry en électricité ; on n’emploie pas non les diminutifs « hrs » ou « hres »). …

Partager cet article

La formation du féminin

par Chantal Contantdans Orthographe

Les adjectifs forment une classe de mots que l’on dit variables, car ils sont porteurs de genre et de nombre :

Un garçon joli et loyal (masculin singulier),

Une fille jolie et loyale (féminin singulier),

Deux garçons jolis et loyaux (masculin pluriel),

Deux filles jolies et loyales (féminin pluriel).

Les déterminants, les noms et la plupart des pronoms forment aussi des classes de mots variables.

Déterminants : ce, cette, ces.

Noms : musicien, musicienne, musiciens, musiciennes.

Pronoms : lequel, laquelle, lesquels, lesquelles.

L’ATTRIBUTION DU GENRE

Presque tous les adjectifs existent au masculin et au féminin :

petit, petite; …

Partager cet article