Les verbes en -oyer et en -uyer

par Chantal Contantdans Orthographe et grammaire du verbe

On entend parfois, par erreur, des phrases comme J’ai peur qu’il se *noye. Il faut plutôt dire : J’ai peur qu’il se noie.

Mais quelle est la règle ? À quels moments un verbe comme noyer change-t-il son y pour un i ?

Les verbes qui se terminent par -oyer à l’infinitif, comme noyer, nettoyer, broyer, employer (il y en a plus d’une cinquantaine dans le Bescherelle L’art de conjuguer), conservent souvent leur y dans la conjugaison : nous nettoyons, vous nettoyez, je nettoyais, elles nettoyaient, nous nettoyions, vous nettoyiez, il nettoya, ils nettoyèrent, en nettoyant, etc. …

Partager cet article

Le passé simple

par Chantal Contantdans Orthographe et grammaire du verbe

Lorsque je vous vis, vous me plûtes et m’épatâtes !

Mais quelles sont ces conjugaisons, qui nous font sourire ? Il s’agit du passé simple des verbes voir, plaire et épater.

Le passé simple est très rare dans les conversations courantes. Il s’emploie surtout dans la littérature ou dans la narration historique : ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants ; l’homme préhistorique découvrit le feu.

Saviez-vous qu’il n’y a AUCUNE EXCEPTION dans la conjugaison du passé simple des verbes en -ER? En effet, la règle est simple : ces verbes ont toujours la même terminaison. Par exemple, à la 3e personne du singulier, les verbes en -ER, comme chanter ou danser, ont tous la terminaison -A : il chanta,

Partager cet article

L’élision devant H muet

par Chantal Contantdans Orthographe et grammaire du verbe

Comment savoir si on doit dire et écrire Nous le haïssons ou Nous l’haïssons ? Je hurle ou J’hurle ?

Certains h sont muets. Les pronoms je, le, la, me, te, se s’élident devant un h muet, c’est-à-dire qu’ils prennent la forme j’, l’, m’, t’ et s’ comme si le h était invisible et que le pronom était directement devant une voyelle (a, e, i, o, u, y). Il y a donc élision dans j’habite ici, Maxim l’héberge, de la même façon que dans j’aime ceci, Maxim l’écoute, car le h des verbes habiter et héberger est muet.

D’autres h sont dits « aspirés », c’est-à-dire qu’ils bloquent l’élision. Ils empêchent les pronoms je, le, la,

Partager cet article