Lorsque l’on consulte un dictionnaire au sujet d’un verbe, on remarque à chaque fois la mention « Verbe transitif » ou « Verbe intransitif ». Mais qu’est-ce que cela signifie, au juste ?

Le verbe transitif

Définition : Un verbe transitif exprime une action effectuée par le sujet et s’appliquant à un objet. Ainsi un verbe transitif exige un complément d’objet.

  • Le verbe peut être transitif direct, lorsqu’il verbe marque directement, sans préposition, le terme de l’action ou l’objet vers lequel tend l’action : dans ce cas, il introduit un complément d’objet direct, exemple : Je lis cet article.
  • Le verbe peut être transitif indirect, lorsque le passage de l’action sur un objet a lieu indirectement, par l’emploi d’une préposition telle que à, de, sur, dans, en, vers, par, etc., exemples : Il descend de la montagne ; elle parle de son enfance.

Remarques :

  • Un verbe peut être construit avec un pronom personnel qui n’est pas introduit par une préposition, comme me, te, se, placé avant le verbe, ou bien nous, vous, lui, leur, placé avant ou après le verbe, ou encore moi, toi, après un impératif. Si l’objet répond à une question telle que à qui ?, à quoi ?, alors le verbe est néanmoins transitif indirect, parce que le pronom remplace un nom qui serait introduit par à, exemple : Tu me nuis (Tu nuis à qui ? : à ma personne)
  • Il existe des verbes transitifs doubles, à la fois direct et indirect dans la même phrase, car ils ont un double objet, exemples : Elle enseigne la grammaire française à ses élèves ; Tu offres des fleurs à ta mère.

Le verbe intransitif

Définition : Un verbe intransitif exprime une action limitée au sujet et qui se suffit à elle-même. Ainsi le verbe intransitif n’admet pas de complément, qu’il soit direct ou indirect, exemples : Il pleut, l’enfant dort, nous arriverons demain, elles voyagent souvent.

Certains verbes sont, par nature, toujours intransitifs, comme les verbes d’état en particulier, mais pas seulement, exemples : aboyer, apparaître, atterrir, arriver, bâiller, bavarder, capituler, délirer, errer, évoluer, faiblir, grisonner, galoper, hennir, jubiler, languir, luire, mourir, naître, partir, tomber, venir, voyager, etc.

Attention

  • Un grand nombre de verbes transitifs directs ou indirects peuvent être employés de façon intransitive, ce qui n’en fait pas pour autant des verbes intransitifs. Cela a lieu lorsque le complément est sous-entendu dans le contexte ; le complément est donc possible, mais il n’est pas exprimé, exemples : Il fume dans le salon (sous-entendu une cigarette) ; Je mange copieusement (sous-entendu de la nourriture).
  • Il existe également des verbes qui sont transitifs ou intransitifs, selon leur sens, exemples : L’herbe pousse haut (intransitif), Jean a poussé Marie dans l’escalier (transitif) ; Il a pris une chaise (transitif), le feu a pris au grenier (intransitif)
  • Certains verbes se conjuguent avec l’auxiliaire être quand leur emploi est intransitif, et avec l’auxiliaire avoir lorsqu’ils sont employés transitivement, exemple : Jésus est ressuscité et il a ressuscité Lazare.
Partager cet article