La conjonction « si » et son emploi

par Christine Ouindans Conjonction

Définition :

La conjonction « si », est une conjonction de subordination ou « subjonction ». On la qualifie aussi de « subordonnant », car elle est utilisée pour relier une phrase subordonnée à une phrase principale, dont elle dépend : elle marque la dépendance entre les phrases qu’elle relie. La conjonction « si » introduit généralement une subordonnée circonstancielle de condition qui est complément de phrase. Elle est invariable et unit seulement des phrases.

Emploi :

  • La conjonction « si » exprime une condition, une supposition, une hypothèse probable, éventuelle, ou encore contraire à la réalité. Une fois encore, pour illustrer le propos, appelons Jean de la Fontaine, dans Le Loup et l’Agneau :

Si ce n’est toi, c’est donc ton frère. 

Partager cet article

Le futur et le conditionnel

par Chantal Contantdans Temps et modes

Le futur simple sert à exprimer une action qui aura lieu dans l’avenir :

Olivier voyagera plus tard.

Éliane démissionnera vendredi.

Le conditionnel exprime plutôt un futur hypothétique, ou un futur dans le passé :

Olivier voyagerait s’il était riche.

Éliane m’a dit lundi qu’elle démissionnerait vendredi, et elle l’a fait.

Nous examinerons la formation du futur simple et du conditionnel présent, qui sont deux temps du mode indicatif. Autrefois, le conditionnel était considéré comme un mode; on le considère maintenant comme un temps de l’indicatif.

RÈGLE GÉNÉRALE ET TERMINAISONS

Bonne nouvelle : au futur, les terminaisons sont les mêmes pour tous les verbes. Il n’y a aucune exception. Même chose au conditionnel : les terminaisons sont les mêmes pour tous les verbes du français, …

Partager cet article

La conjonction ni et son emploi

par Christine Ouindans Conjonction

  • Définition : La conjonction « ni», comme les autres conjonctions de coordination, est invariable et sert à joindre deux propositions de même nature ou deux parties semblables d’une même proposition. Elle équivaut aux conjonctions de coordination « et» et « ou », avec une négation. Tout en liant les termes, la conjonction « ni » les disjoint.
  • Emploi :
  • La conjonction « ni» s’emploie généralement avec la particule de négation « ne », placée avant ou après « ni ». Elle est utilisée pour lier des propositions négatives ou différents termes d’une proposition négative. Ainsi l’écrit Victor Hugo dans Notre-Dame de Paris :

                La roue ne cessait pas de tourner ni les coups de pleuvoir.  

Partager cet article