Le gérondif

par Christine Ouindans Conjugaison, Temps et modes

Définition

Le gérondif est la forme adverbiale du verbe, qui indique les circonstances de l’action exprimée par le verbe de la phrase auquel il se rapporte. C’est un mode impersonnel, car il n’a pas de désignation spéciale de la personne grammaticale, mais il a pour sujet le même que celui du verbe principal. Alfred de Musset nous en donne un joli exemple dans son poème La Nuit d’août, en faisant dire à la muse du poète : « Je regarde en rêvant les murs de ton jardin ».

Construction

Il existe deux temps du gérondif, le gérondif présent et le gérondif passé.

  • Le gérondif présent se construit avec la préposition « en » suivie du participe présent, et sa place ne doit laisser aucun doute ni équivoque quant à sa relation avec le sujet, surtout s’il est situé en début de phrase,
Partager cet article

Les temps surcomposés

par Christine Ouindans Conjugaison, Temps et modes

Définition

Le temps composé d’un verbe est formé avec l’auxiliaire être ou avoir, conjugué à un temps simple : par exemple, le passé composé du verbe dire est : j’ai dit.

Le temps surcomposé est un temps dans lequel le verbe est conjugué avec un double auxiliaire : on ajoute un auxiliaire de plus à un temps déjà composé. Autrement dit, au lieu de laisser l’auxiliaire à un temps simple, on le conjugue au temps composé correspondant.

Conjugaison

Pour le verbe dire, cela donne :

Au passé surcomposé : j’ai eu dit

Au plus-que-parfait surcomposé : j’avais eu dit

Au passé antérieur surcomposé : j’eus eu dit

Au futur antérieur surcomposé : j’aurai eu dit

Au conditionnel passé surcomposé : j’aurais eu dit

Au subjonctif passé surcomposé : que j’aie eu dit

À l’infinitif passé surcomposé : avoir eu dit

Mode d’emploi

On emploie un temps surcomposé lorsque l’on mentionne un fait ayant eu lieu immédiatement avant celui dont au parle au temps composé correspondant. …

Partager cet article

L’interrogation

par Chantal Contantdans Conjugaison, Temps et modes

À l’oral, nous utilisons divers procédés pour poser des questions :

Vous allez où?

Cette robe coute combien?

Pourquoi que tu cours?

C’est qui que nous engagerons?

Il est à la maison?

Les enfants sont-tu arrivés?

 

Interrogation directe à l’écrit

Dans un texte formel écrit, les règles de la formation des phrases interrogatives sont plus strictes. Elles suivent généralement les principes suivants:

– les mots interrogatifs doivent se trouver au début de la phrase et non à la fin;

– le marqueur est-ce que ou est-ce qui est utilisé, ou bien le sujet est inversé sinon repris par un pronom inversé équivalent.

 

est-ce que vous allez?

Partager cet article