Au fil du temps

par Hélène Dumaisdans Vocabulaire

Jour après jour, le temps file, et l’on se demande quelquefois comment en indiquer la fréquence. Il faut dire que l’emploi de certains termes cause à l’occasion des maux de tête.

Plusieurs adjectifs permettent d’exprimer la périodicité.

Le terme quotidien signifie « ­ce qui se fait ou revient chaque jour ­» :

L’exercice quotidien, le travail quotidien, la vie quotidienne

Le terme hebdomadaire a pour sens « ­chaque semaine­ » :

Un appel hebdomadaire, un cours hebdomadaire, une publication hebdomadaire

Quant au terme mensuel, il veut dire, bien entendu, «­ chaque mois » :

Un loyer mensuel, un magazine mensuel, une réunion mensuelle

Enfin, le terme annuel fait référence à ce qui produit «­ chaque année ­» :

Un congé annuel,

Partager cet article

Les types de dictionnaires

par Chantal Contantdans Vocabulaire

On dit parfois qu’on cherche un mot dans le dictionnaire. Pourtant, il n’y a pas un (et un seul) dictionnaire, qui détiendrait toute la vérité sur les différents aspects de la langue française. Non. Chaque dictionnaire qu’on consulte est différent des autres dictionnaires sur le marché. En effet, chaque maison d’édition fait des choix dans le nombre de mots à décrire, dans le nombre de sens à donner à chaque mot, dans le type d’informations à présenter, dans l’orthographe à privilégier lorsqu’un mot peut s’écrire de plusieurs façons (goulache, goulasch ou goulash; estrogène ou œstrogène), etc.

Un dictionnaire est dit de type encyclopédique s’il décrit en détail les réalités du monde. Le Petit Larousse illustré en est un. Par exemple, on trouve sous les mots danse et terre des images et de l’information encyclopédique sur l’évolution de la danse au fil des siècles, …

Partager cet article

La création de nouveaux mots

par Chantal Contantdans Vocabulaire

Il existe plusieurs procédés pour créer des mots en français.

1) L’emploi de préfixes et de suffixes permet de créer des noms, des verbes, des adverbes, etc. Par exemple, à partir de l’adjectif grand, on a créé le verbe grandir en lui ajoutant le suffixe -ir; on a créé le nom grandeur à l’aide du suffixe -eur. C’est un procédé de création de mots appelé la dérivation.

Les suffixes ne prennent pas de trait d’union : ils se soudent, s’agglutinent à la base du mot (à la droite de la racine, du radical) pour ne former qu’un seul mot. La majorité des préfixes ne prennent pas de trait d’union non plus.

2) On peut aussi créer des mots nouveaux par le procédé de composition. On obtient des mots composés par la combinaison de mots français déjà existants : un chauffe-eau, …

Partager cet article