Le bon usage du langage du mariage

par Christine Ouindans Vocabulaire

  • Se fiancer

Tout d’abord, on se fiance…

On se fiance à celui ou celle que l’on aime, mais on peut également se fiancer avec celui ou celle que l’on chérit : les deux constructions sont correctes.

Ainsi l’écrit Voltaire, dans sa comédie intitulée L’Enfant prodigue :

 Quand l’étourdi dut en face d’église,

Se fiancer à ma petite Lise…

Ou André Maurois, dans son conte Meïte ou la Délivrance :

Il passait en effet pour être fiancé avec une jeune fille de la ville…

Mais les fiançailles ont toujours lieu avec untel ou une telle, exemple :

Nous célébrerons le mois prochain les fiançailles de notre cousine avec son promis.

  • Se marier

Ensuite, …

Partager cet article

Mots se terminant par -onyme

par Chantal Contantdans Vocabulaire

Examinons le sens des mots synonyme, antonyme, homonyme, paronyme, hyponyme, toponyme, odonyme, patronyme, matronyme, pseudonyme et anonyme.

Ces mots se terminent tous de la même façon, avec l’élément -onyme.

Selon le dictionnaire Grand Robert de la langue française, cet élément vient du grec -ônumos, de onoma, signifiant « nom ». Le dictionnaire Usito nous informe que -onyme indique un lien avec les noms communs, les noms propres ou les mots en général, ou encore avec les appellations.

Combinons le préfixe an-, signifiant « absence, privation », avec -onyme. Nous obtenons le mot anonyme, …

Partager cet article

Erreurs de pronom de reprise de l’information

par Chantal Contantdans Pronoms

Voyez-vous l’erreur contenue dans cet exemple?

1) *Le club de hockey féminin de Laval a remporté la partie : ils ont marqué six buts.

Si on parle d’un club (masculin singulier) de hockey, il faut dire qu’il a marqué six buts, ou encore que ses joueuses ont marqué six buts. Le pronom de reprise masculin pluriel ils pour remplacer « le club de hockey féminin de Laval » est fautif ici.

Évidemment, notre cerveau sait que, lorsqu’un club de hockey féminin obtient la victoire, ce sont les joueuses du club qui marquent des buts.

Cependant, pour choisir le bon pronom de reprise de l’information dans une phrase, il n’importe pas de savoir quel est son référent (à qui ou à quoi il fait référence) : il faut savoir quel est l’antécédent de ce pronom dans le texte. …

Partager cet article